Les lampes d’un ampli guitare, C’est quoi le plan?

Select album to play

previous next
BL_270x270
 

Les lampes, toute une histoire autour de ces lumières qui chauffent nos amplis et qui les font ronronner! De nombreuses questions se posent autour des amplis à lampes et beaucoup de personnes (du néophyte au professionnel) que j’ai pu croiser me semblaient dans le flou au sujet des lampes… J’ai donc compilé un best of des questions les plus redondantes pour essayer d’éclaircir un peu plus le paysage et partager le fruit de mon expérience la dessus. Je ne dis pas que c’est l’unique vérité mais c’est en tout cas ce que j’ai pu en conclure avec mes oreilles et toutes les lampes que j’ai pu essayer.

De toute façon du moment ou il y a des lampes ça sonne…

Non! Les lampes ca n’est pas un gadget magique qui fait tout sonner, il y a un tas d’éléments parallèle qui vont de la qualité du concept, la fabrication, la qualité des soudures et les composants.

Donc ca n’est pas parce que vous voyez une lampe sur un ampli ou une pédale que cela va forcément sonner.

Les lampes, à quoi ça sert?

Le trajet du son est somme toute assez simple, il part de votre guitare rentre dans l’ampli et ressort. Cependant quelques petites étapes ont lieu les voici un peu plus détaillées.

Tout d’abord le signal issu de l’impulsion électrique résultant de l’impact du médiator sur votre corde reprise par les micros de votre guitare est transmise par le jack qui va vers l’ampli.

Une fois dans l’ampli cette impulsion électrique, de l’ordre de 100 mv, passe par un transformateur d’entrée qui lui permet d’amplifier le signal pour qu’il soit traitable par les lampes de pré amplifications (12AX7 en général). A chaque fois que le signal entre dans une lampe, il va s’amplifier de manière à pouvoir atteindre une intensité, entre 120 et 340v en fonction des circuits), intensité nécessaire pour être traitée par les lampes de puissance. Une fois pré amplifié le signal peut attaquer les lampes de puissances qui nécessite une grande amplitude pour amener le signal vers le transfo de sortie. Ce transformateur de sortie amène un signal d’amplitude suffisante pour provoquer la vibration les haut-parleurs.

La lampe rectifieuse ou lampe de redressement ne sert pas dans le trajet du son. Elle permet de redresser le courant provenant de votre prise de AC (alternative Current) en DC (Direct Current)  pour qu’il attaque les transfo de la meilleure manière possible (c’est à dire avec 400v). Il existe également des rectifieur à transistor, il ne possède pas les même caractéristique sonore que les lampes. Les rectifieuse à lampe amène un son plus sombre, avec plus de distorsion en fonction de la dynamique de jeu (SAG), le transistor lui amène une réponse plus claire et plus rapide. Même si il n’y a pas de son qui passe via la rectifieuse, cela affectera votre son final car le courant qui alimente votre ampli n’attaquera pas le transfo de la même façon et donc votre son évoluera en fonction.

Les différents types de lampes

Nous avons donc 3 types de lampes: Les lampes de préamplifications, les lampes de puissance et la lampe rectifieuse. Chacune a un rôle précis comme nous l’avons compris dans le paragraphe précédent, quelques illustrations des ces modèles suivent ici:

Les lampes de préamplification: 12 AX7, 12 AX7WA, 12AT7, 12 AU7

Les lampes de puissances :EL 84, EL 34, 6V6, 6L6, KT66

Les lampes rectifieuses: 5AR4/GZ34, 5AU4

Les différentes marques:JJ, Electro harmonix, Groove tube, Mesa Boogie, Tung Sol, Psvane, Mullard, Western Electric, Gold lion, RCA, amperex, TAD, Siemens, Sylvania, Bellevue, Polland, General Electric…

La première chose à savoir est que les lampes ont été crée en 1884, et utilisé pour la première fois en 1906 par Lee De Forest pour des expériences audio relative à la création des premières lignes téléphoniques! On s’en servait également dans de nombreux appareils (allant de la radios, les appareils téléphoniques, les phonographes, les tables de mixages, compresseurs, préamplis, chaines hifi, projecteur de cinémas etc….)  et qu’il y avait de nombreux constructeur de lampes en Europe (Phillips par exemple ou Marconi en Angleterre) qu’aux Etats Unis (RCA, Genalex…). Aujourd’hui il reste peu de pays ou l’on construit des lampes: la Russie, la Chine (sont les plus gros constructeur) et la majorité des 12AX7 présente sur le marché provient de 3 usines… Les distributeurs ne font que trier et coller leur emblême dessus. Il est donc possible d’acheter une lampes Mesa Boogie qui viendra de la même usine qu’une lampes Electro Harmonix.

Il faut donc faire une différence majeure entre les lampes modernes : JJ, electro harmonix, groove tube, mesa boogie, TAD, qui sont triées dans les mêmes usines avec des exigences différentes  d’un point de vue technique pour obtenir un son différent.

les lampes NOS (RCA, Amperex, Genalex, Marconi….), pour New Old Stock qui sont des lampes fabriquée en Europe ou aux Etats Unis il y a plus d’une 30aine d’année et qui n’ont pas servies et les originales fabriquées également en Europe et aux Etats Unis mais qui ont été utilisées.

Et enfin les lampes fabriquées par des experts à la main comme Psvane ou Western Electric qui fabrique encore des lampes à la main dans leur propres usines, allez sur leur site il y a des vidéos.

Les plus intéressantes sont évidements les NOS car les lampes d’époques fabriquées avec les meilleurs matériaux, ca ne sont pas les moins chères comme on s’en doute.

Les lampes ont toutes le même son?

Non. Chaque marque, modèle ont une empreinte sonore qui leur est propre. Et c’est assez difficile à exprimer. Certaines ont plus d’aigu, d’autres vont arrondir votre son, d’autres vont gommer les médiums… Le meilleur moyen est de tester, d’écouter, se renseigner sur des amplis qu’on écoute en concert ou en répétition….Pour ma part mes préférées sont: dans le haut de gamme NOS: RCA et des Siemens, en moderne (et abordable…) les JJ et les groove tube et en vraiment pas cher les electro harmonix et les TAD. Attention ca n’est pas par le prix que l’on trouve une bonne lampe ( ces éléments sont là pour vous donner un ordre du prix), il y a également beaucoup d’arnaque sur internet, vérifiez les références technique d’une lampe avant de l’acheter. Si vous les achetez par paire ou quartet assurez vous qu’elles soient correctement appairées.

Quelle lampes faut il changer en premier?

Le mieux c’est souvent de tout changer en même temps, mais si pour des raisons budgétaires on veut y aller petit à petit, je pense que la Rectifieuse est un super investissement, vient ensuite les lampes de préamplification (12AX7) et enfin les lampes de puissance. Attention tout de même à bien vérifier le bias lors de changement des lampes si votre ampli le nécessite.

Mon ampli est tout pourri ca sert à rien de mettre une bonne lampe dedans…

A mon sens, une lampe est toujours un bon investissement, particulièrement les 12 ax7 car elles vont dans tous les amplis. Donc si vous êtes amené à changer d’ampli vous pourrez toujours récupérer vos lampes.

Ensuite améliorer un ampli de série passe souvent par un changement de lampes. L’intérêt premier d’un constructeur d’ampli est souvent de sortir un produit à bas prix, avec des lampes facilement trouvable sur le marché pour que vous puissiez les racheter facilement. Il est donc logique qu’il ne mette pas les meilleures lampes du monde dans cet ampli.

Enfin les petits amplis types Vox Nightrain, Fender Blues Junior, Vox ac15 et autres petits modèles répondent beaucoup mieux, pour l’avoir fait faire à de nombreux élèves je peux vous garantir une amélioration notable du son avec des lampes bien choisies sur ces 3 modèles. Alors même si votre ampli n’est pas un ampli haut de gamme n’hésitez pas à mettre de bonne lampes dedans vous pourriez être très agréablement surpris du résultat et ça pourrait vous faire économiser pas mal d’argent

Les amplis à lampes c’est mieux! Vrai ou Faux?

Pour ma part j’ai toujours trouvé que les amplis à lampes sonnaient mieux que les amplis à transistors, ou ceux à modélisation et ce quelque soit le style musical. Bien évidement il y a toujours une question de budget, mais ne vaut il mieux pas acheter un ampli que l’on pourra garder, apprendre à faire sonner et s’en servir comme d’un instrument? Qu’on se le dise,  Il y a autant de différence entre un vox AC 30 et un Marshall Plexi qu’entre une Stratocaster et une Lespaul. Il faut donc savoir quel son vous recherchez avant de vous lancer dans un investissement fou…

Conclusion

Écoutez les tests sur internet c’est bien, mais surtout allez dans les magasins, essayez différents modèles, même ceux que vous ne pouvez pas vous payer, pour savoir comment un ampli sonne, il est nécessaire de pouvoir comparer. Cela nourrira votre culture du son et vous pourrez mieux choisir le jour de l’achat. Il y a tellement de marques sur le marché et tellement de clone d’amplis mythique qu’ils ont soi disant tous un son à tomber raide….FAUX! Un bon ampli est un ampli qui respecte le son de votre instrument et qui le restitue au mieux. Cela veut dire que les yeux fermés vous devez entendre la personnalité de la guitare qui est jouée, le twang de la strat, le tranchant de la telecaster ou encore la douceur d’une lespaul sur micro grave..Vous devez entendre également vos nuances de jeux, forte, pianissimo et mesurer l’ampleur de la dynamique de votre ampli, est ce que vous entendez une grosse différence? Moins vous entendrez ces différences moins l’ampli sera bon. Enfin il y a le grain que vous recherchez, les caractéristiques sonores que vous avez emmagasinées en écoutant les guitaristes qui vous font rêver! Et n’oublions pas  c’est plus facile d’avoir le son de Slash avec une Lespaul et un Marshall qu’avec une Strat et un Vibroverb ;-) même si la Strat est très bonne et le Vibroverb aussi ;-)

J’espère que cet article vous a aider à mieux comprendre le fonctionnement et l’impact des amplis à « tubes » sur votre son, n’hésitez pas à poser vos questions à la suite de l’article, j’y répondrais avec plaisir.

6 Responses to Les lampes d’un ampli guitare, C’est quoi le plan?

  1. Cordy

    That’s way more clever than I was expecting. Thanks!

  2. Abo

    Hello. I have an enjoyable day job as well and am an avid slave to the never-ending prusuit of my ultimate blues/rock tone. I don’t want my tone to sound like anyone else, but I don’t want it to sound so far away from my influences either. I love those tones.I also own an original Blues Breaker pedal (signed off on by Tasha) and have found your site to be the best I’ve found for someone who -like me- knows my way around a soldering iron and have done lots of mods but am not expert at all. I have lots to learn about the actual process that is happening within each component I’M AN ADDICT!

  3. I simply wtaned to thank you yet again for the amazing blog you have developed here. It is full of useful tips for those who are definitely interested in this particular subject: the tubes. You really are all absolutely sweet plus thoughtful of others and also reading the blog posts is a wonderful delight if you ask me. And what a generous surprise! Tom and I will have pleasure making use of your guidelines in what we need to do in the near future. Our collection of ideas is a kilometer long which means your tips will definitely be put to beneficial use.

  4. Pablo

    Usually I don’t learn post on blogs, but I wish to say that this write-up very forced me
    to check out and do it! Your writing taste has been surprised me.
    Thank you, quite great post.

  5. John

    Here’s a soul mate, I rarely read about this subject.
    Tubes are quiet ;-) complicated to treat via internet, but you managed it very well.
    Very curious to read the next articles about this!!!!
    great work!

  6. Michelle

    Everyone loves what you guys tend to be up too. Tubes are really acomplicated subject, but you have cleared it up!
    This kind of clever work and exposure! Keep up the awesome works guys I’ve incorporated you guys to our
    blogroll.
    thanks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

 
 
previous next
X